La Thunderbird Partnership Foundation, le First Peoples Wellness Circle et Excellence en santé Canada forment un partenariat pour promouvoir la santé mentale et le mieux-être des Premières Nations

24 novembre, 2021

La Thunderbird Partnership Foundation, le First Peoples Wellness Circle et Excellence en santé Canada forment un partenariat pour promouvoir la santé mentale et le mieux-être des Premières Nations

24 novembre 2021. – La Thunderbird Partnership Foundation, le First Peoples Wellness Circle (FPWC) et Excellence en santé Canada ont annoncé aujourd’hui avoir conclu une nouvelle entente de partenariat visant à améliorer la santé mentale et le mieux-être des Premières Nations.

Jusqu’au 31 mars 2022, ce nouvel engagement ciblera des occasions de collaboration et de travail réciproque dans quatre domaines clés :

  • Initiatives d’échange d’information et de renforcement des capacités dans les domaines d’intérêt mutuel;  
  • Initiatives systémiques en santé mentale et application et partage des leçons apprises et des pratiques exemplaires pour contribuer à la mise en œuvre du Cadre du continuum du mieux-être mental des Premières Nations; 
  • Collaboration organisationnelle visant à soutenir l’infrastructure, la croissance et la pérennité pour favoriser l’équité entre les organismes autochtones nationaux;  
  • Collaboration pour examiner les formes de soutien à l’apprentissage organisationnel afin d’augmenter la sécurité culturelle et l’humilité et de contrer le racisme vécu par les patients des Premières Nations et leur famille dans le système de santé. 

« Le mieux-être mental des Premières Nations passe par les relations. Celles avec les alliés sont importantes pour assurer la sûreté des services de santé et l’accès équitable à des ressources en mieux-être mental.  C’est la réconciliation en action.  Excellence en santé Canada et le First Peoples Wellness Circle sont ce genre d’alliés, et la Thunderbird Partnership Foundation est reconnaissante pour la synergie de cette relation qui amène des changements significatifs », souligne Carol Hopkins, présidente-directrice générale de la Thunderbird Partnership Foundation. « Le processus de création de l’entente de partenariat est un peu l’équivalent moderne de la conclusion d’un traité.  Il faut prendre le temps d’écouter, de comprendre et de cultiver le respect mutuel pour créer un avenir d’excellence en mieux-être mental pour tous, y compris les Premières Nations. »

« Pour favoriser la reconnaissance et la compréhension des connaissances culturelles comme une composante significative et nécessaire de la bonne santé mentale des citoyens et des collectivités des Premières Nations, il faut un travail constant de représentation et de mise en évidence des données probantes issues de la pratique. Par notre partenariat avec Excellence en santé Canada et la Thunderbird Partnership Foundation, nous continuons de démontrer nos intentions collectives à l’égard de la décolonisation des systèmes de santé pour garantir que les membres des Premières Nations reçoivent des services sûrs et adaptés à leur culture. Le FPWC reconnaît que les partenariats collaboratifs avec des organisations non autochtones comme ESC renforcent les alliances pour que les Premières Nations aient les mêmes droits à la santé et au bien-être », affirme Dre Brenda Restoule du First Peoples Wellness Circle. 

« ESC continue d’apprendre comment soutenir les efforts de réconciliation avec respect, notamment en établissant et en cultivant des relations enrichissantes fondées sur la réciprocité et la confiance.  Le partenariat que nous avons conclu avec la Thunderbird Partnership Foundation et le First Peoples Wellness Circle est au cœur de notre approche de réconciliation et de notre engagement pour la santé et le mieux-être des Premières Nations, des Inuits et des Métis, rappelle Jennifer Zelmer, présidente-directrice générale d’ESC. En tant qu’organisation non autochtone, c’est guidés par les perspectives des Premières Nations, des Inuits et des Métis que nous apprenons ensemble à renforcer les relations propices à la sécurité culturelle et à l’humilité dans les systèmes de santé. » 

À propos de la Thunderbird Partnership Foundation 

La Thunderbird Partnership Foundation est un organisme sans but lucratif et un chef de file respecté en matière de santé mentale et de lutte contre les dépendances chez les Premières Nations. Nous sommes déterminés à travailler conjointement avec les nations autochtones afin d’améliorer la capacité des communautés à lutter contre les dépendances et à remédier aux problèmes de santé mentale en préconisant une approche holistique de guérison et de mieux-être dans laquelle la culture, le respect, la collaboration, la communauté et la compassion sont valorisés. Une de nos priorités est la création d’un continuum des soins qui serait offert à tous les peuples autochtones au Canada.

À la base de ce continuum se trouve le document Honorer nos forces : cadre renouvelé du programme de lutte contre les toxicomanies chez les Premières Nations du Canada. Ce document traite du développement communautaire, des services de prévention, de dépistage précoce, d’intervention et de traitement des dépendances ainsi que de la place centrale qu’occupent la santé mentale et le bien-être dans tous les aspects des soins.

Nous soutenons également le Cadre du continuum du mieux-être mental des Premières Nations (CCMMPN), fondé sur le cadre renouvelé Honorer nos forces et ancré dans le savoir culturel, qui met en valeur les forces et le potentiel des Premières Nations. Notre travail se base donc sur la définition que ces dernières donnent du mieux-être mental, laquelle s’articule autour de quatre éléments définis dans le CCMMPN : espoir, appartenance, sens et but.

La Thunderbird Partnership Foundation est également membre du Wharerātā Group, un réseau international de dirigeants autochtones qui œuvrent dans le domaine de la santé mentale et de la toxicomanie. Nous partageons une vision d’un futur proche où les peuples autochtones jouissent d’une santé et d’un mieux-être optimaux. Et nous contribuons à cette vision en utilisant stratégiquement notre leadership autochtone pour influencer les systèmes de santé mentale et de lutte contre les dépendances.

La Thunderbird Partnership Foundation a été formée en 2015, lors de la fusion officielle de la Fondation autochtone nationale de partenariats pour la lutte contre les dépendances (FANPLD) et de la Native Mental Health Association of Canada (NMHAC). Cette union témoigne d’une vision commune de la santé mentale et de la toxicomanie comme faisant partie d’un continuum des soins basé sur le savoir culturel. La Thunderbird Partnership Foundation œuvre aujourd’hui en tant que division de la FANPLD.

À propos du First Peoples Wellness Circle 

Le First Peoples Wellness Circle (FPWC) est issu de l’héritage de la Native Mental Health Association of Canada (NMHAC) et du travail remarquable effectué par des pionniers de la santé mentale autochtone pour s’attaquer aux problèmes de santé mentale au moyen de savoirs et de données autochtones. À la suite d’un changement de priorités dans la lutte contre les problèmes de santé mentale autochtones, la NMHAC a mis fin à son intention originale et annoncé la création du FPWC en 2015.

Le FPWC est un organisme national sans but lucratif administré et dirigé par des leaders autochtones. Il vise à améliorer la vie des Premières Nations canadiennes en abordant de front la guérison, le mieux-être et d’autres enjeux de santé mentale, et en puisant dans le savoir culturel et scientifique. Notre mission : encourager une collaboration transformatrice qui pave la voie au mieux-être et à la santé globale des Premières Nations grâce à diverses perspectives culturelles autochtones. Le FPWC dirige des travaux sur les soins centrés sur la guérison qui sont ancrés dans la culture et les valeurs des Premières Nations et englobent la guérison, les soins, la compassion et la résilience axés sur les forces collectives pour contrer les effets des traumatismes coloniaux qui affligent les Premières Nations. Comme l’explique William (Bill) Mussell, président du Conseil, « nous tirons parti des apprentissages de nos ancêtres, mais nous évoluons aussi et apprenons d’autres traditions et pratiques issues du monde entier. Notre travail se fonde sur le système de valeurs autochtones prônant la compassion et le partage. Nous tâchons d’intégrer le meilleur de chaque monde, en utilisant les meilleurs outils disponibles afin de favoriser la guérison et le mieux-être de notre peuple. »

Le FPWC tire son mandat du Cadre du continuum du mieux-être mental des Premières Nations. Ce cadre est un modèle exhaustif qui présente des principes importants et des mesures concrètes pour la prestation de services communautaires complets, et culturellement pertinents et sécuritaires aux collectivités des Premières Nations. Ultimement, il sert à créer des changements systémiques qui mettent en évidence l’importance de la culture comme fondement de tous les travaux sur le mieux-être mental menés et gérés par les Premières Nations. Par ces principes, le FPWC collabore avec les travailleurs du secteur pour fournir un soutien complet puisant dans le savoir et les pratiques culturels pour favoriser le mieux-être mental des membres des Premières Nations. Toutes ses démarches visent la mise en place des éléments clés du Cadre du continuum du mieux-être mental des Premières Nations.

Le FPWC a conclu un partenariat avec la Thunderbird Partnership Foundation en 2015 pour travailler sur les enjeux de toxicomanie et de santé mentale dans un continuum des soins centré sur la culture. Ensemble, le FPWC et la Thunderbird Partnership Foundation sont les principaux porte-parole en matière de mieux-être mental des Premières Nations au Canada.

À propos d’Excellence en santé Canada 

Excellence en santé Canada (ESC) est un organisme dont la priorité absolue est d’améliorer les services de santé, avec – et pour – toutes et tous au Canada. Né en mars 2021 de la fusion de l’Institut canadien pour la sécurité des patients et de la Fondation canadienne pour l’amélioration des services de santé, ESC travaille avec ses partenaires pour transformer des innovations éprouvées en améliorations généralisées et durables de la sécurité et de tous les aspects de l’excellence des services de santé.  ESC est un organisme de bienfaisance indépendant sans but lucratif financé principalement par Santé Canada. Les opinions exprimées ici ne reflètent pas nécessairement celles de Santé Canada.

Excellence en santé Canada honore les territoires traditionnels sur lesquels son personnel et ses partenaires vivent, travaillent et se divertissent. Nous reconnaissons que le niveau de vie dont nous bénéficions aujourd’hui est le résultat de l’intendance et des sacrifices des premiers habitants de ces territoires.