Ambulanciers paramédicaux et soins palliatifs pour un service vital aux Canadiens

Excellence en santé Canada (ESC) et le Partenariat canadien contre le cancer (le Partenariat) se sont associés pour tenir le programme Ambulanciers paramédicaux et soins palliatifs, qui fournit un service essentiel à domicile aux patients atteints d’un cancer ou d’une autre maladie limitant l’espérance de vie – lorsqu’ils en ont besoin, et là où ils en ont besoin.

Il n’est pas rare que les patients et leurs proches fassent appel aux services paramédicaux en cas de changements soudains dans les soins ou de problèmes d’accès aux ressources. En temps normal, les interventions des services d’urgence médicale reposent sur l’évaluation, le traitement et le transport des patients à l’hôpital. Elles ne sont pas adaptées aux besoins ni aux préférences de ceux qui nécessitent une approche de soins palliatifs.

Il faut en tenir compte puisqu’au Canada, 75 % des personnes qui ont une préférence à ce sujet souhaiteraient finir leurs jours chez eux1. Or, même quand c’est possible, ce n’est pas toujours le cas. Parmi les bénéficiaires de soins palliatifs, 62 % les reçoivent dans un hôpital de soins de courte durée, la plupart du temps dans leur dernier mois de vie2. Dans le cadre du projet de collaboration sur quatre ans, plus de 6 000 ambulanciers répartis dans sept équipes provinciales ont reçu une formation pour offrir du soutien à domicile en lien avec les soins palliatifs d’urgence, la gestion de la douleur et des symptômes ou les problèmes de santé inattendus.

Soins palliatifs à domicile : un plus pour les services de santé au Canada

Des données probantes indiquent que la prestation de soins palliatifs et de fin de vie à domicile par les ambulanciers assure un confort accru pour les personnes atteintes d’une maladie limitant l’espérance de vie et améliore leur qualité de vie, ainsi que celle des familles et des proches aidants3.

Le programme Ambulanciers paramédicaux et soins palliatifs pour un service vital aux Canadiens a permis :

  • de réduire le nombre de transports à l’hôpital dans les régions urbaines et rurales;
  • d’améliorer la qualité de vie et la gestion des symptômes à domicile;
  • d’économiser jusqu’à une heure par intervention des ambulanciers;
  • de soutenir les ambulanciers pour qu’ils soient plus à l’aise de fournir des soins palliatifs.

Selon les premiers résultats, le programme a aussi contribué à la satisfaction des familles quant aux soins reçus ainsi qu’à la paix d’esprit procurée par un service offert en tout temps. Les données préliminaires montrent que, malgré une présence prolongée sur place, l’intervention finissait par prendre moins de temps, surtout dans les milieux où les délais de transfert aux services d’urgence sont longs.

Fonctionnement du partenariat

Dans le cadre du programme, les ambulanciers ont reçu une formation pour évaluer et traiter à domicile les personnes ayant besoin de soins palliatifs (pour gérer la douleur, par exemple). Ils peuvent fournir ces soins sans transfert à l’hôpital, quand il est approprié de le faire. Les services paramédicaux utilisent diverses méthodes et outils de formation, dont le cours LEAP de Pallium Canada, MesOutilsDeuil.ca du Portail canadien en soins palliatifs et d’autres ressources créées par les équipes participantes.

Le programme contribue à :

  • améliorer l’accès aux approches de soins palliatifs, peu importe l’endroit ou l’heure;
  • améliorer les compétences des ambulanciers en soins palliatifs;
  • assister les patients, les familles et les proches aidants jusqu’à ce que l’équipe soignante habituelle prenne la relève;
  • réduire les visites aux services d’urgence et les hospitalisations inutiles.

Cette approche de soins palliatifs a été sélectionnée lors d’un appel à l’innovation en 2017. À l’époque, l’initiative visait le Programme de soins palliatifs paramédicaux à domicile de la Nouvelle-Écosse et de l’Île-du-Prince-Édouard et le Programme provincial d’évaluation, de traitement et d’aiguillage des services médicaux d’urgence et des soins palliatifs et de fin de vie des Services de santé Alberta. ESC et le Partenariat ont travaillé étroitement avec les créateurs de ces programmes pour diffuser leur approche dans d’autres régions au pays.

Les ambulanciers estiment qu’il s’agit de l’un des aspects les plus gratifiants de leur travail, et les patients et leur famille sont soulagés de pouvoir rester à la maison grâce au soutien de ce nouveau programme.

Alix Carter, M. D.
Directrice médicale de la recherche des services de santé d’urgence de la Nouvelle-Écosse et membre de l’équipe du Programme de soins palliatifs paramédicaux à domicile de la Nouvelle-Écosse et de l’Île-du-Prince-Édouard (2019)

1 Institut canadien d’information sur la santé (ICIS). « Accès aux soins palliatifs au Canada ». Ottawa (Ontario) : ICIS, 2018.

2 Institut canadien d’information sur la santé (ICIS). « Accès aux soins palliatifs au Canada ». Ottawa (Ontario) : ICIS, 2018.

3 Carter, A. J. E. et coll. « Paramedics Providing Palliative Care at Home: A Mixed-Methods Exploration of Patient and Family Satisfaction and Paramedic Comfort and Confidence », JCMU, 2019, vol 21, no 4, p. 513-522.